ATU 516 : Slovak | Buǔ dze ňebuǔ buǔ jeden kraľ…

Slovenčina: Pohľad na Zemplínsku šíravu z vrcholu Lysáka« Buǔ dze ňebuǔ buǔ jeden kraľ… » [Il était une fois un roi…]

Version slovaque. Dialecte de l’Est. « Conté par Michal Ščavincký, 65 ans, grec-catholique, né en Hongrie (Haina, Lučkách), vivant à Sobrance depuis l’âge de douze ans. Écrit à Sobrance, le 30 juillet 1898. Revu le 2 octobre 1904. »
ATU 857 (AT 621) The Louse-Skin [La peau de pou]
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur

Kedz do ňich popatriǔ, ta tri stoľice uvidzeǔ jak u dźveredľe, take vidňjace buľi. No tak už maľi šicko hotove a pošľi po princezu. Položiľi i kamašňe do tovaru. Tak śe zabraľi a pošľli s princom až za morje gu tomu burku, dze ta princeza bula.

  • Source imprimée

Czambel, Samuel 1856-1909
Slovenská reč a jej miesto v rodine slovanských jazykov
V Turčianskom Sv. Martine : Czambel, 1906, vol. 1, p. 397-402, n° 205

  • En ligne

Texte original accessible sur :
1. Archive.org

  • Incipit

Buǔ dze ňebuǔ buǔ jeden kraľ a maǔ barz šumnoho sina. Von śe velo staraǔ jak gu ňomu paru dostac. Tak co robic? Radziǔ śe svojich mudercoch, ta oňi to kazaľi: „Tak zrobme, že viložime obraz princa gu draźe, ozda śe najdze čľevek, chtori pujdze po draźe, co budze znac o takej, co bi mu za ženu parovala.“

  • Résumé

[En partie d’après Johannes Bolte et Jiří Polívka, Anmerkungen zu den Kinder- und Hausmärchen der Brüder Grimm, 1913, I, 50]
Un roi a un fils en âge de se marier. Il cherche une épouse qui lui convienne. Le prince et son cocher se font faire des guêtres dans la peau d’un pou gigantesque, engraissé de beurre. Leur bateau est rempli de marchandises, parmi lesquelles les guêtres en peau de pou. Grâce à ces objets, les voyageurs attirent la princesse sur leur navire et l’emmènent loin de son pays. Pendant le voyage de retour, au cours d’une tempête, un vieil homme prédit les dangers menaçant le jeune couple (chemise, cheval, nuit de noces) et énonce l’interdiction de révéler les secrets. Le cocher sauve le prince et la princesse ; sa conduite étant incomprise, il s’explique et se transforme en pierre. Après la naissance d’un fils, le remède pour  délivrer le cocher fidèle de sa métamorphose est révélé à ses maîtres ; l’enfant sacrifié, son sang permet de délivrer l’homme de pierre. L’enfant revient aussi à la vie et la joie éclate dans tout le palais.

Pour m’aider à améliorer la compréhension de cette version, voir aussi cette page : Help : Precious Translations


Source des images : Guêtres / Richard Knötel — Lysáka / Milan Bališin (cc-by-sa-4.0).


Citer ce billet : "ATU 516 : Slovak | Buǔ dze ňebuǔ buǔ jeden kraľ…", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 18 juillet 2018. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/576.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.