ATU 516 : Croatian | Šandor

Osijek, Croatia« Šandor »

Version croate.
ATU 301 — The Three Stolen Princesses
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur

A tko bi to kraļu kazao, zašto je to učinio, sav bi se u kamen pretvorio.

  • Source imprimée

Smičiklas, Tadija 1843-1914
« Narodne pripovijetke iz osječke okoline u Slavoniji »
Zbornik za narodni život i običaje
Zagreb : Jugoslavenska akademija znanosti i umjetnosti, vol. 17, n° 1 (1912), p. 153-156, n° 31

  • En ligne

Texte original accessible sur
1. DiZbi-HAZU [The digital collection of the Croatian Academy of Sciences and Arts]

  • Incipit

Bio tako čovjek poļodjelac pa imao dva sina. Jedina mu je bila žeļa, da si dade djecu na škole; ali to nije mogao, kad je bio siromah. Srećom zamoli on bogatoga gospodara onoga sela, da mu dade djecu na nauke. Ova obadva svrše škole dobro i budu velika gospođa: stariji prvi ministar, a mlađi drugi. Kasnije rodi ovomu siromahu žena još i trećega sina, pa mu nadjenu ime Šandor.

  • Résumé

Un homme pauvre a deux fils qui sont éduqués grâce au seigneur du village. Plus tard, ils deviennent ministres du roi. Un troisième fils, nommé Šandor naît ensuite, mais il devient orphelin à l’âge de cinq ans et mène une vie misérable. Un jour, il rencontre ses deux aînés qui acceptent de l’emmener avec eux. Le frère aîné regrette et veut le tuer, le cadet le protège. Un autre jour, le frère aîné donne un narcotique à Šandor et à la fille du roi et on les croit morts. Le jeune couple est déposé avec des provisions sur un bateau qui part à la dérive. Sur une île, Šandor est conseillé par une voix sortant d’une colonne de pierre, il suit ses conseils et évite des situations périlleuses en allant en ville, puis se sépare de la princesse qui a peur du diable. Il délivre le prince enfermé dans la colonne. Ils vivent heureux un certain temps.
Sur la requête du prince (dont la mère est une sorcière) qui souhaite revenir à la cour, tous deux reprennent la mer. Le navire étant plein de marchandises, lors d’une escale, une princesse est attirée à bord et enlevée. Plusieurs nuits de suite, pendant que Šandor veille, il entend la conversation de corbeaux, les dangers prédits (panier d’or, robe d’or, boisson, sorcière la nuit de noces) et l’interdiction de parler. Šandor empêche les dangers de se réaliser. Accusé d’avoir voulu embrasser l’épouse du prince, il parle pour se justifier et se transforme en pierre par paliers. Il est sauvé de sa métamorphose par le sang de l’enfant né du jeune couple. L’enfant est vivant. Réjouissances. Mariage de Šandor.

Pour m’aider à améliorer la compréhension de cette version, voir aussi cette page : Help : Precious Translations.


Source des images : Raven (Corvus corax), Lamba Ness / Mike Pennington (cc-by-sa-2.0) — Osijek / Reklam-net (cc-by-sa-3.0).


Citer ce billet : "ATU 516 : Croatian | Šandor", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 2 juillet 2018. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/548.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.