Centième billet : focus sur le corpus-témoin

Corpus international ATU516+Ce corpus de thèse qu’il faut maîtriser, faut-il l’enfermer, le barricader, l’empêcher de grossir et de s’échapper pour ajouter une version de plus aux quelque trois cents que j’ai réunies ? Coincée entre volumes d’annexes et tableau de suivi, il devient délicat d’ajouter une trouvaille, toute irrésistible qu’elle soit. D’autant que la rédaction doit avancer d’arrache-pied.

La grande décision a été de choisir il y a plusieurs mois : le corpus-témoin est aujourd’hui autour de soixante-dix items. Pour sortir cette sélection du lot, après les versions Help to translate (Aidez-moi à traduire et comprendre) qui n’ont eu guère d’écho, je viens de créer une nouvelle catégorie Corpus-témoin qui mettra ces versions au premier plan. Et depuis un peu plus d’un mois, je publie entre un et trois billets par jour, car les résumés étaient pour la plupart en attente. D’où ce centième billet, au lendemain d’une fête du travail studieuse, que je célèbre en arrêtant mon train en rase campagne, juste pour le plaisir du chiffre rond et de la contemplation.

D’autres billets (à suivre) comme il se doit.


Source des images : La vigne / Jean-Jacques Grandville — Bandeau de la page Corpus ATU 516+.


Citer ce billet : "Centième billet : focus sur le corpus-témoin", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 2 mai 2019. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/5105.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.