ATU 516 : Japanese | The Tasks of the Son-in-Law

Wakasa« The Tasks of the Son-in-Law » [Les tâches du gendre]
Version japonaise. Traduction en anglais. Conté par Dobashi Riki, Nishiyatsuhiro-gun, Yamanashi
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur
ATU 861 — Sleeping at the Rendezvous / Les signes de la princesse

He thanked the blind masseur and promptly set out for Wakasa-no-kuni to look for the girl. He asked his way many times until he came to a surprisingly great chōja’s place. It had a marvelously built gate and a long plastered wall around the house, and was surrounded by storehouses. The young man was astonished. He was sure that no unknown man would be admitted to such a place.

  • Source imprimée

Mayer, Fanny Hagin 1899-1990
Ancient Tales in Modern Japan: an Anthology of Japanese Folk Tales
Bloomington : Indiana University Press, 1984, p. 21-24, n° 17

  • Incipit

Once upon a time the only daughter of a chōja went to Settsu to enjoy Arima hot springs. A young man happened to go to enjoy the hot springs, too, and he stayed in the room next to hers at the inn. The girl was beautiful and the young man handsome. Meeting as they did every morning and evening, they became friends and fell in love.
.

  • Résumé

La fille d’un riche seigneur se rend aux sources chaudes d’Arima et y rencontre un beau jeune homme, qui loge dans la même auberge. Ils se plaisent et tombent amoureux mais n’échangent pas leurs noms. À son départ, la jeune fille écrit un poème ; elle le prie de la retrouver. Le sens caché des mots échappe au jeune homme ; un masseur aveugle les déchiffre pour lui. Il se met en chemin ; arrivé devant la magnifique demeure du père de la jeune fille, il craint d’être éconduit. Le jeune homme est engagé comme serviteur ; il n’a néanmoins pas de moyen de voir celle qu’il aime. Depuis son enfance, la jeune fille est fiancée, elle ne peut refuser d’épouser un homme qu’elle n’aime pas ; elle n’a pas de plus revu son amoureux d’Arima. Le jour du mariage, on appelle le garçon pour renforcer les porteurs de palanquin. Lors d’une pause, il se retourne ; tous deux se regardent. La jeune fille tombe malade ; le médecin devine un mal d’amour ; un devin confirme que l’homme fait partie de la maisonnée. La timidité de la malade la rend muette : tous sont invités à lui écrire quelques lignes ; au dernier moment, on pense au nouveau serviteur. Il écrit le poème que lui avait confié la demoiselle ; elle sourit. On apprend toute l’histoire. Les deux jeunes gens sont mariés ; ils ont une vie heureuse.


Source des images : Cicada / Robert Evans Snodgrass — Wakasa / Reggaeman (cc-by-sa-3.0).


Citer ce billet : "ATU 516 : Japanese | The Tasks of the Son-in-Law", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 19 avril 2019. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/4922.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.