ATU 516 : Czech | La princesse de la Montagne de glace

Negresti« La princesse de la Montagne de glace »
Version tzigane (tchèque). Traduction en français.
ATU 516 – Faithful John / Le fidèle serviteur
ATU 507 – The Monster’s Bride / La fiancée du monstre
ATU 303 – The Twins or Blood-Brothers / Le Roi des poissons ou la Bête à sept têtes

Hormonde le regarda avec étonnement — les deux hommes avaient la même voix. Après le repas, le géant conduisit les amis dans la salle où Tindir Gudrun dormait dans son cercueil de glace. À peine Fedma l’eut-il regardée, qu’il sut que jamais il n’en épouserait une autre… La princesse de glace était merveilleusement belle.

  • Source imprimée

Voříšková, Marie 1907-1987 – Ancelot, Claudie 1925-1997, traductrice.
Contes tziganes [1959]
Paris ; Praha : Gründ, 1989, p. 143-158
Traduction de : « O věrném přatelství Fedmy Mártoně a Róži Šándora », extrait de : Voříšková, Marie, Cikánské pohádky, Praha : Mladá fronta, 1959, p. 140.

  • Incipit

Au-delà des sept montagnes et des sept fleuves — dans le pays où le sable coule comme de l’eau et où l’eau se tamise comme le sable — vivait une riche fermière qui n’avait point d’enfant. Désespérée, elle demanda l’aide d’une sorcière tzigane et finit par avoir un fils. On l’appela Fedma. Les parents de Fedma étaient assez âgés et ils moururent avant que leur fils n’ait atteint l’âge d’homme. Fedma hérita de vastes propriétés. De toutes parts, on lui conseillait de semarier au plus tôt, mais aucune jeune fille ne lui plaisait.

  • Résumé

Une riche fermière obtient l’aide d’une Tzigane pour avoir enfin un fils, nommé Fedma. Ses parents morts, il ne veut pas se marier et repousse même les avances de la fille du roi, intelligente et jolie. Furieuse, celle-ci l’envoie au pays des Suédois trouver une épouse au cœur aussi glacé que le sien : Tindir Gudrun, très belle et sorcière, gardée dans la Montagne de glace par son frère le géant Hormonde, l’invincible. Elle a transformé tous les prétendants à sa main en blocs de glace, ainsi que leurs chevaux. Décidé, Fedma part seul à cheval. Il rachète à prix d’or la vie d’un déserteur que l’on allait pendre. Tzigane, Rojo ressemble à Fedma comme un frère ; ils s’échangent un serment d’amitié. Rojo accepte d’accompagner son ami dans sa quête, il est déjà allé là-bas et peut éteindre d’un seul souffle les vingt-quatre cierges entourant le cercueil de glace de Tindir. Après un long voyage, ils entrent dans le palais ponctué de masses blanches. Hormonde les interroge ; il ne peut les distinguer l’un de l’autre. Rojo souffle les cierges et brise le cercueil qui contient la puissance magique de Tindir Gudrun. Elle reste froide avec Fedma, son fiancé, et part en emportant quelques morceaux du cercueil dans son baluchon. Trois soirs de suite, pendant la halte, Rojo veille. Ayant sucé un glaçon de Tindir, il surprend la conversation de trois corbeaux qui annoncent des dangers prévus par Hormonde (forêt, gué) et une interdiction de répéter les secrets. Chez lui, Fedma offre à son ami l’hospitalité jusqu’à la mort. Tindir donne le jour à un fils au bout d’un an. Rojo surprend à nouveau l’annonce des corbeaux. La nuit même, il prend la place de Fedma auprès de la mère et place son épée entre eux. À minuit, un immense oiseau noir surgit pour emporter l’enfant. Rojo tranche sa tête. En léchant le sang éclaboussé sur le visage de Tindir, il la réveille. Elle crie, Fedma accourt. Accusations, menaces, dénégations ; pourtant l’enfant est vivant, l’oiseau mort prouve le danger évité. Rojo ne veut pas en dire plus et reste muet. Leur amitié vacille, Fedma avoue à sa femme l’échange entre eux lors de l’épreuve du cercueil, et Rojo finit par s’éloigner. Il part au hasard, apprend des corbeaux le secret de la force d’Hormonde, revient au palais de glace, combat le géant et le tue. Les prétendants sont désensorcelés, Rojo prend tout ce qu’il veut dans les richesses du magicien et repart en bel équipage. Il rencontre la princesse intelligente et belle, l’épouse et devient roi du pays. Un jour, il rend visite à son ancien ami. Ils renouent amitié, Tindir a été délivrée de l’influence maléfique depuis la mort de son frère, Rojo explique les événements passés. En parlant des corbeaux, il est pris en glace par paliers, seul le sang de l’enfant pourrait le sauver. Fedma blesse son fils à la main et recueille le sang dans un dé d’or. Chaque goutte fait frémir le bloc de glace, Rojo est sain et sauf. Réconciliés et à nouveau fidèles, tous vivent, amis, femmes, enfants, heureux sans ombre jusqu’à la fin de leur vie.


Source des images : Fleurs de glace / Lordnikon — Negrești / Spiridon Ion Cepleanu (cc-by-sa-3.0).


Citer ce billet : "ATU 516 : Czech | La princesse de la Montagne de glace", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 13 avril 2019. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/4843.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.