ATU 516 : Czech | Long, Large et Clairvoyant

Paysage de Bohême« Long, Large et Clairvoyant »
Version tchèque. Traduction en français. Recueilli par l’auteur.
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur
ATU 513 – The Extraordinary Companions / Les compagnons extraordinaires
ATU 507 – The Monster’s Bride / La fiancée du monstre

Le prince ne pouvait détacher ses yeux de la princesse, tant elle était belle ! Il se mit à lui parler, lui demanda toutes sortes de choses ; mais elle ne répondait pas, elle ne souriait pas, elle ne regardait personne ; on eût dit qu’elle était de marbre. Il s’assit auprès d’elle et résolut de ne pas dormir de la nuit, pour qu’elle ne pût lui échapper.

  • Source imprimée

Erben, Karel Jaromír 1811-1870. Leger, Louis 1843-1923, traducteur.
Recueil de contes populaires slaves
Paris : Ernest Leroux, 1882, p. 241-258, n° 32
(Collection de contes et de chansons populaires ; 5)
Traduction de : « Dlouhý, Široký a Bystrozraký », extrait de : Erben, Karel Jaromír, Sto prostonárodních pohádek a pověstí slovanských v nářečích původních, V Praze : I. L. Kober, 1865, p. 7-14.

  • En ligne

1. Archive.org [fr]
2. Archive.org [cz]

  • Incipit

Il y avait une fois un roi, et il était vieux, et il n’avait qu’un seul fils. Une fois il appela ce fils auprès de lui et lui dit :
— Mon cher fils, tu sais bien que je suis déjà vieux et que le soleil ne luira plus longtemps sur ma tête ; avant de mourir, je voudrais bien voir ma future belle-fille, ta femme. Marie-toi, mon fils.
Le prince répondit :
— Je voudrais bien, mon père, faire ta volonté ; mais je ne connais pas de fiancée.

  • Résumé

Un vieux roi souhaite que son fils unique se marie avant qu’il ne meure. Le prince n’ayant pas de promise, son père l’envoie en haut d’une tour choisir parmi des portraits de belles jeunes filles ; il en dévoile un caché par un rideau et s’éprend de la plus belle. Elle est prisonnière d’un enchanteur, dans un château de fer. Le prince part à la recherche de sa fiancée. Il rencontre en chemin trois compagnons aux pouvoirs extraordinaires qui se joignent à lui : Long, Large et Clairvoyant. Les voyageurs pénètrent dans le château de fer et les portes se referment sur eux. À l’intérieur, toutes les personnes qu’ils rencontrent sont changées en pierre et un repas est prêt pour quatre personnes. Puis l’enchanteur arrive avec sa prisonnière. Il convient que le prince pourra l’emmener si pendant trois nuits il parvient à empêcher la jeune fille de s’échapper ; sinon, il sera pétrifié avec ses trois serviteurs, comme tous les précédents visiteurs. Pendant trois nuits, la princesse s’échappe (en gland, en pierre précieuse, en anneau d’or) tandis que ses gardiens ne peuvent résister au sommeil. Au matin, les compagnons extraordinaires réussissent toujours à la retrouver : l’enchanteur enrage pendant qu’un cercle de fer se brise à sa ceinture. Le troisième jour, le maître du château de fer devient corbeau et s’envole, tandis que tout renaît : feuilles, rivière, chevaux, chevaliers, serviteurs. Tous remercient le prince qui loue ses serviteurs. Au retour dans le royaume, les noces avec la belle princesse délivrée sont célébrées et les trois compagnons repartent courir des aventures dans le vaste monde.
.


Source des images : Long, Large et Clairvoyant / Věnceslav Černý — Bohemia / Christian David Gebauer, 1928.


Citer ce billet : "ATU 516 : Czech | Long, Large et Clairvoyant", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 11 avril 2019. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/4788.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.