ATU 516 : Basque | The Widow and Her Son

Côte basque« The Widow and Her Son » [La veuve et son fils]
Version basque. Traduction en anglais. Conté par Catherine Elizondo, dans le Labourd.
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur

The mother asks leave to speak to the king, but a servant drives her far away, because of the smell, telling her not to approach nearer. So she could not say anything to the king. But one day the king goes out, and sees the carriage, and he asks what it is.
They tell him that it is a sick man, who smells like putrid fish, and who wishes to see the king. The king is angry because they had not told him of it before.

  • Source imprimée

Webster, Wentworth 1828-1907
Basque legends collected, chiefly in the Labourd
London : Griffith and Farran : Wallbrook & Cie, 1877, p. 202-206

  • En ligne

1. Archive.org

  • Incipit

Once upon a time, and like many others in the world, there was a widow who had a son. This son was so good to his mother that they loved one another beyond all that can be told. One day this son said to his mother that he must go to Rome. The mother was in the greatest distress, but she let him go. (At parting) she gave him three apples, and said to him : “If you make acquaintance (with anyone) on the road, and if you are thirsty, give him one of these apples to divide; and he who will give you back the largest part, he will be a good friend to you for the journey.”

  • Résumé

Le fils d’une veuve part en pèlerinage à Rome. Sa mère lui confie trois pommes à partager avec les personnes rencontrées en route. Trois hommes, puis trois moines, trop indifférents, ne sont pas retenus par le voyageur. Il rencontre ensuite un fils de roi, allant aussi à Rome, bienveillant envers lui, dont il devient l’ami. Ils se jurent fidélité et assistance jusqu’au bout du voyage. Tous deux s’arrêtent dans une auberge pour la nuit ; le fils du roi est assassiné, son compagnon donne l’alerte. Mis en prison, il se disculpe grâce au flair de deux chiens. Libéré, le jeune homme porte le cadavre de son ami jusqu’à Rome ; ce dernier est ressuscité par le pape.
Chacun retourne chez lui, après des échanges de serments et le don d’un anneau par le prince. Le fils de la veuve devient lépreux. Sa mère le soigne en vain. Sur le conseil d’un moine, ils se rendent chez le jeune roi mais sont repoussés par les serviteurs. Le roi finit par découvrir le malade et l’accueille ; il sacrifie son fils dont le sang guérit le lépreux. La reine retrouve son enfant vivant dans sa chambre. Réunion et vie heureuse.


Source des images : Lépreux / BNF, Français 9140, fol.15v — Côte basque / Basotxerri (cc-by-sa-4.0).


Citer ce billet : "ATU 516 : Basque | The Widow and Her Son", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 13 janvier 2019. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/4622.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.