ATU 516 : Albanian | La princesse de la Chine

Albanian couple« La princesse de la Chine »

Version albanaise. Traduction en français.
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur
ATU 861 — Sleeping at the rendez-vous /

Le vendredi suivant, la princesse se rendit au tombeau, et elle y trouva le jeune homme qui s’était endormi ; au lieu de l’éveiller, et voyant qu’il était de la plus grande beauté, elle cueillit trois boutons de rose, qu’elle lui jeta dans le sein ; après quoi elle s’éloigna.

  • Source imprimée

Dozon, Auguste 1822-1891
Contes albanais
Paris : Ernest Leroux, 1881, p. 179-183, n° 24

  • En ligne

1. Archive.org

  • Incipit

Il était un roi et une reine , lesquels avaient un fils unique. Ce jeune homme, qui était passionné pour la chasse, y alla un jour avec le fils du grand vizir. En chassant, ils tuèrent une pie, et de la blessure il tomba une goutte de sang sur la neige, car on était alors en hiver et il avait neigé en abondance. Un derviche vint à passer, et, en voyant cette goutte de sang rouge, il dit : Ce sang est rouge comme le sang des joues de la fille du roi de Chine.

  • Résumé

Un fils de roi, chassant avec le fils du grand vizir, tire une pie : de sa blessure, du sang sur la neige. Un derviche passant par là y voit la couleur des joues de la fille du roi de la Chine. Le prince tombe malade du désir de voir princesse si belle. Il dépérit. Sur les conseils de son ami, le prince obtient de son père argent et cavaliers pour faire un long voyage. Arrivés à destination, ils renvoient leur escorte et s’installent dans une auberge. Un barbier leur sert d’informateur. Le fils du vizir, déguisé en fille, fait parvenir des cadeaux d’argent à la maîtresse de « l’école des filles turques », et se fait accueillir à l’intérieur. La fille du roi l’invite au palais. Elle le reconnaît comme garçon. L’ami raconte l’histoire du prince et arrange un rendez-vous au tombeau de la mère de la princesse. Le prince s’endort à l’endroit prévu mais la princesse qui le trouve à son gré accepte de le revoir. Elle aimerait se marier avec le prince, mais elle est destinée à un autre. La semaine suivante, la noce s’arrête au tombeau : le fils du vizir et la princesse échangent leurs habits ; il prend la place de la mariée dans le cortège. Pendant ce temps, les deux amoureux s’enfuient pour se marier. Lors des festivités de la noce, la fausse épousée séduit la sœur cadette du marié : elles s’enfuient à cheval pendant la nuit et rejoignent le fils du roi. Nouveau mariage.


Source des images : L’Albanaise / Camille Corot (Brooklyn Museum) — Couple d’Albanais / Pjetër Marubi.


Citer ce billet : "ATU 516 : Albanian | La princesse de la Chine", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 20 novembre 2018. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/4431.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.