ATU 516 : French | Le père Roquelaure

Bois Robinet, Morvan« Le père Roquelaure »

Version française. Conté par Fr. Valarché, à Vauclaix-en-Morvan, Nièvre.
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur

— Aura-t-il la princesse, cette fois, père Roquelaure ?
— Oui, mes enfants, il l’aura, s’il fait ce que je viens de dire… Mais vous savez qu’il faut garder le secret de mes paroles :
Tous ceux qui le dévoileront,
Pierres de marbre deviendront !

  • Source imprimée

Millien, Achille, 1838-1927
« Le Père Roquelaure, conte du Nivernais »
Revue des arts et traditions populaires, tome 23 n° 1, janvier 1908, p. 27-34.

  • En ligne

Accessible sur :
1. Gallica

  • Incipit

Autrefois vivait une reine qui était veuve et n’avait qu’un fils, le prince Émilien. Lorsqu’il fut en âge de se marier :
— Mon fils, lui dit sa mère, je suis vieille et n’ai plus longtemps à rester avec vous. Pour que vous puissiez régner comme il convient, il est nécessaire que vous épousiez une fille de votre rang. Vous n’aurez qu’à choisir entre les princesses des royaumes voisins ; je suis sûre qu’aucune ne vous refusera.
— Ma mère, répondit le prince, je suis très heureux avec vous et j’ai bien le temps de penser au mariage. Ne m’en parlez donc pas maintenant, c’est inutile.

  • Résumé

Une reine veuve pousse son fils Émilien à se marier, sans succès. Devenu roi, le jeune homme voit un jour le portrait de la princesse Émilienne, dont il tombe amoureux. Elle est enfermée par une fée entourée d’animaux féroces,dans un château inaccessible, en or massif. Le roi et son serviteur Jean partent à sa recherche en secret, à la brune, dans un grand chariot. Arrêt dans la forêt, la nuit, Jean veille ; il entend le père Roquelaure dévoiler aux enfants qui l’entourent les moyens d’atteindre la princesse : frotter les roues avec de la mousse de chêne (pont) ; quenouille d’or et diamants à offrir à la fée ; eau à dormir. Le messager du destin poursuit avec les embûches que les voyageurs rencontreront sur le trajet du retour, en une série de sortilèges (équipage bloqué, soif irrépressible, homme se noyant), et l’obligation de garder le silence. Grâce au serviteur, la princesse est enlevée, et le couple royal arrive à la capitale, où le mariage est célébré avec force réjouissances. Effrayée par le comportement de Jean, qu’elle prend pour un sorcier, la jeune reine a obtenu la promesse qu’il soit emprisonné à leur retour. Jean refuse de parler, puis raconte eu roi les secrets qu’il a surpris dans la forêt et le pourquoi de ses actes. Il est transformé en statue de marbre. Un an plus tard, lors du baptême du prince nouveau-né, une vieille en guenilles dévoile au roi le moyen de sauver son serviteur. Le roi tue son enfant, frotte la statue avec son sang. Le fidèle serviteur Jean reprend vie, la vieille ressuscite l’enfant d’un coup de baguette, puis se transforme en belle dame resplendissante en laquelle la reine reconnaît la fée. Rassurante, la fée les quitte avec des vœux de bonheur pour tous.


Source des images : Château d’Arlempdes / Maemarguerite (cc-by-sa-4.0) — Bois Robinet, Morvan / Éric Walter (cc-by-sa-3.0).


Citer ce billet : "ATU 516 : French | Le père Roquelaure", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 3 septembre 2018. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/3774.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.