ATU 516 : Macedonian | Умаионѣ

Trpejca, Macedonia« Умаионѣ » [Umayon]

Version macédonienne.
ATU 516 — Faithful John / Le fidèle serviteur
ATU 505 — The Grateful Dead / Le mort reconnaissant

— Ами знаиш ти, коіа су іа и како ми іе името?
— Знаа, ти си царската кьерка на оваа царштина и името ти іе Умаиіон. Ти си наі-убаата на оваі свет. Твоіата убаина надминует и ангьелите на Господа.

  • Source imprimée

Sprostranov, Evtim 1868-1931 / Спространов, Евтим (Ефтим)
« Приказки от село Църско, Битолско »
Охрид, Вардарска Македония, Sofia, année 1903, p. 65-73 1

  • En ligne

Texte original : accessible sur :
1. Strumski

  • Incipit

Царски синъ, плѣненъ отъ хубостьта (по нарисуванъ ликъ) на хубавицата Умаионъ, тръгва да я дири съ сина на садразама. Слѣдъ дълъгъ пжть подъ едно дърво садразамскиятъ синъ узнава отъ разговора на двѣ пилета — врабчета, какъ могатъ да минатъ сто години пжть за кратко врѣме. Стигватъ съ самовилски конь при Умаионъ и съ хитрость я взематъ и пакъ се връщатъ съ сжщил конь дома. Ващата иска да погуби сина за да вземе Умаионъ за себе.

  • Résumé

Evtim SprostranovLe fils d’un roi tombe amoureux de la belle Umayon, dont il a vu le portrait. Il tombe malade et personne ne peut le guérir. Il part à la recherche de sa bien-aimée avec un compagnon. Lors d’une halte près d’un puits, l’ami entend deux oiseaux converser ; il apprend comment franchir les montagnes, la mer, grâce à un cheval magique, et parvenir jusqu’à la princesse. Sa « beauté surpasse celle des anges du Seigneur ». Les jeunes gens l’enlèvent et reviennent dans leur pays.
Sur le chemin du retour, pendant le sommeil du jeune couple, le compagnon entend à nouveau deux oiseaux qui prédisent les dangers menaçant le prince. Son père, envieux, veut le faire périr pour avoir lui-même la jeune femme, et prévoit des embûches à son arrivée (cheval harnaché, voiture tirée par quatre chevaux, petit chien) destinées à le faire mourir. L’ami déjoue tous les pièges. Pendant la nuit de noces, il guette le serpent qui doit sort de la bouche de la belle épouse et l’abat avec son épée. Son attitude et son silence sont incompris et il est condamné à être pendu. Sur l’échafaud, l’ami raconte ce qu’il a appris des oiseaux et se pétrifie. Après la naissance d’un fils, le jeune roi apprend des oiseaux comment sauver son compagnon grâce au sang de l’enfant. L’ami revient à la vie. L’eau magique du puits ressuscite l’enfant.

Pour m’aider à améliorer la compréhension de cette version, voir aussi cette page : Help : Precious Translations.


Source des images : Evtim Sprostranov / Wikimedia Commons — Trpejca / Мико (cc-by-sa-3.0).


Citer ce billet : "ATU 516 : Macedonian | Умаионѣ", par Odile Uhlmann-Faliu. Publié dans Faithful John le 23 juin 2018. Lien : https://faithfuljohn.hypotheses.org/121.
  1. Je ne suis pas certaine de la qualité de cette référence bibliographique, qui nécessite des vérifications complémentaires. La version numérisée ne présentant que le faux-titre, il est difficile de savoir s’il s’agit d’un livre ou d’un périodique. Ce document n’apparaît pas dans les notices de Worldcat.org. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.